Publicités

Sur les hauteurs d’Evian

Le bois raméCoucou les amis,

Bon, je vais vous donner quelques indices en attendant mes premières vidéos où j’aurai la joie de vous présenter plusieurs personnes vivant de leur passion. Il s’agira très souvent de musique.

Sachez que jusqu’au mois dernier (juin), je n’avais qu’une idée en tête c’était de partir voyager avec mon chéri et de faire des vidéos de nos voyages et d’aller à la rencontre de leur style musical.

Aujourd’hui,  je suis une mamie (Nanou pour mes petits), et j’ai dû faire face à des tas de choses que j’avais oubliées enfin … pas très longtemps.

Comment occuper des petits de 3 et 4 ans ? Et bien figurez-vous que ça ne s’oublie pas, le naturel revient au galop.

Petit déjeuner sur la terrasse, puis des jeux de cartes ou bien leurs cahiers de Vacances Montessori qui sont d’ailleurs très bien faits, piscine ou promenade soit au bord du lac Léman ou dans les montagnes.

Le seul problème c’est que mon chéri, qui s’appelle Bernard tu Peux, a fait une chute en voulant montrer à ses petits enfants ce qu’il ne fallait pas faire, et bien c’est fait, d’une balustrade, il a rejoint une petite rivière 1,50 m plus bas !

Et là, il est comme moi, très restreint dans ses mouvements.

Donc pour l’instant, nous sommes en vacances sur les hauteurs de Neuvecelle avec nos petits loups dans un endroit que j’affectionne particulièrement car j’y ai vécu jusqu’à mes 18 ans et pour moi c’était le seul endroit au monde où tout était beau.

Alors la future jeune retraitée s’est dit : il faut que je trouve une mutuelle pour mon Bernard tu Peux !

Le parcours du combattant, au début c’est très simple, moteur de recherche, puis les comparateurs de mutuelles, et là tout va très vite.

On doit laisser nom, téléphone, mail et oups, mon téléphone devient un vrai standard.

Sauf que cette fois-ci, c’est moi la cliente, et non la commerciale.

Au début on sait à peu près ce que l’on veut ! Mais après avoir eu plusieurs commerciaux (courtiers) en assurance santé, là il y a de la confusion.

Que faut-il réellement, suis-je à l’article de la mort ? Me faut-il simplement de bons remboursements pour mes simples visites ? Ou dois-je parer aux futurs chantiers (mes futurs implants) et mes lunettes ?

Au bout d’une semaine, on ne sait plus. Enfin si, on pense avoir trouvé la Mutuelle de Rêve. Sauf que quand on est une personne comme moi, on pense bien faire et l’on envoie un petit SMS à tous les commerciaux, en leur signalant que l’on a trouvé.

Une erreur à ne pas commettre, on vous rappelle et là commence un dialogue de sourds. Ils ne comprennent pas que j’ai trouvé, mais eux ont trouvé pour moi, donc ça commence à prendre une ampleur pas possible. Vous posez des questions, car eux vous signalent que peut-être telle garantie n’est pas prise en charge, qu’ils ne vous ont pas tout dit, que cette offre est impossible, qu’ils travaillent avec les plus grands, les meilleurs.

Donc après avoir contacté la compagnie et revu en détail les différents points, je peux dire que de toute façon elle correspond à mes attentes.

Mais, si j’avais su, j’aurais fait autrement. Il y a tout de même quelques compagnies que j’ai appelé en direct, et là j’ai vraiment apprécié. Pas de comparaison avec les autres, aimables, sans démonter les autres produits.

Voilà mon premier petit article, merci de m’avoir lue.

Bonnes vacances ! Prenez soin de vous.

Voici quelques liens.

Chalet à Neuvecelle Le bois ramé

Cahiers de vacances Montessori

Restaurant à Bernex  La chevrette la chevrette.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils