Publicités

Claudine Couppé nous dédicace Rendez-vous manqués

Bonsoir les Amis,

Aujourd’hui, ce fut une superbe journée d’ automne très ensoleillée.

De plus une année pour moi venait de se rajouter. Mais ce n’était pas bien grave, ce serait ma journée au moins jusqu’à 19h, heure à laquelle j’arrivais aux turbulentes pour l’interview de Claudine Couppé.

Tous ses amis étaient présents,  nous voulions  avoir notre dédicace et  repartir avec ce roman qui avait déjà plu à beaucoup de ses nouveaux lecteurs.

Lorsque je suis arrivée, Claudine était très entourée par ses nouveaux lecteurs qui la sollicitaient  afin d’immortaliser  cet instant spécial. Ils désiraient recueillir, en avant-première, quelques indices sur son futur  roman.

La dédicace eu lieu dans ce restaurant très parisien, situé  dans le 15ème,  tenu par ses frères. Une grande et belle fratrie,  les couppé, présents sur tous les fronts.

Ses enfants Sara  Lisa et Grégory  présents durant toute l’écriture de son livre,  nous diront que c’était une évidence… Toute petite, Claudine se rendait déjà à la librairie de sa maman, elle l’attendait le nez dans les bouquins, et c’est ainsi, que Jeanine sa maman la guidera dans ses choix et lui fera découvrir bon nombre d’auteurs. Mais il aura fallu quelques années, avant que Claudine, en fasse sa principale activité.  Auparavant, le métier de maman et la création de sa marque Misia ne lui laissait que peu de temps.

Claudine n’a pas de préférence, elle peut se mettre à n’importe quel moment  de la journée devant son bureau. Ce qui est certain,  elle fourmille d’idées, et passe de longues heures  connectée à son PC, sur un fond de guitare joué par William.

Ecrire demande beaucoup d’heures de calme, de réflexion, pour acquérir une plénitude totale.

William, impatient, attendra le lendemain matin les suites du feuilleton littéraire.

Une fois rentrée,  partagée par l’ envie de dévorer ce livre, je m’installe devant mon ordinateur, mon  livre dédicacé à ma droite, mon iPhone à ma gauche.

Choix cornélien, par quoi vais-je commencer ?

Et c’est ainsi que J’ai passé ma nuit en compagnie d’ Adèle et Gala. Inutile de me demander  si j’ai aimé !

Dans une interview , j’ai relevé cette phrase :

L’Ecriture est un territoire de liberté immense et absolue.

Et vous qu’en pensez-vous ?

On dit souvent, que parfois, le fait de chanter, ou de jouer une pièce de théâtre, c’est se mettre à nu. Mais écrire ! n’est-il pas ? un exercice tout aussi périlleux, ou la critique est facile, mais de vous à moi, je peux dire, que n’importe quel artiste sera toujours confronté aux regards de celui qui se dit spécialiste.

https://www.youtube.com/watch?v=uDqPGhQQJCk&feature=share

A quand un groupe de lecture pour Rendez-vous.

Bisous,bisous

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils